Interventions en milieux scolaires

Loire Prévention Suicide, vos maux ont la parole

Loire Prévention Suicide, vos maux ont la parole

 

Les interventions en milieux scolaires

Depuis sa création, notre association s’est rapidement intéressée à la question de la prévention des conduites à risques en milieu scolaire. Malgré de nombreux préjugés et la crainte que suscitent les conduites suicidaires chez les jeunes, nous pensons qu’il est possible de les prévenir. Notre mission de prévention s’inscrit dans le cadre de la promotion de la santé.

NOUS CONTACTER : 04 77 21 05 05

Les notions de bien-être et de santé globale

Selon l’OMS, la notion de santé globale inclue un état de bien- être physique, mental et social. Notre mission consiste à faire comprendre aux jeunes qu’être en bonne santé ne signifie pas uniquement ne pas être malade ou avoir un corps qui fonctionne bien.


Être en bonne santé veut également dire être bien dans sa tête et dans son environnement affectif et social. Nous avons également comme objectif de leur faire prendre conscience que le bien-être peut se travailler, que l’on peut améliorer sa santé mentale et sociale comme on peut soigner ou prévenir les maladies somatiques.
Ainsi, aborder le thème du mal-être et de la souffrance psychique nous amène également à intervenir sur les fondements du bien-être et le renforcement des ressources et des compétences de chacun.

Les modalités d’intervention en milieu scolaire

C
es interventions font toujours suite à une demande de l’établissement scolaire. Nous proposons ces séances de prévention à partir du collège, la plupart du temps à partir de la classe de 3ème. Le plus souvent ces interventions s’inscrivent dans un programme d’éducation à la santé mis en place par l’établissement.

I
l s’agit de séances interactives. Nous allons proposer aux élèves de réfléchir à la question du mal-être et des conduites à risques à l’adolescence mais également de réfléchir à ce qui participe à leur bien-être en les aidant à identifier des facteurs de protection.

Les objectifs des actions de prévention

Sensibiliser et informer sur la thématique

Informer sur les ressources disponibles

Aider les jeunes à développer leurs ressources propres

  • Faire prendre conscience aux jeunes que la problématique individuelle de mal-être ou de souffrance psychique peuvent entraîner des conduites suicidaires.
  • Savoir que si l’on va mal, il existe des moyens et des mots pour le dire.
  • Comprendre que sauver une vie est plus important que garder un secret.
  • Etre plus attentif aux autres.

Savoir où et à qui s’adresser ou adresser un camarade quand ça va mal.

  • Favoriser la verbalisation de leur mal-être et plus largement de leurs problèmes.
  • Les inciter à demander explicitement un soutien auprès d’un adulte référent.

Méthodes et outils utilisés :

Échanges et discussion ; nous sollicitons la participation des élèves et leur implication.
Supports : vidéos, photolangage, techniques des petits papiers.

Durée d’une séance de prévention pour une classe : 1h30 à 2h

Intervention auprès des parents d’élèves et/ou des enseignants

C
es interventions s’inscrivent dans une démarche de prévention du mal-être à l’adolescence. Elles peuvent être mises en place dans les établissements scolaires qui en font la demande. Il s’agit de séances d’informations, de sensibilisations ouvrant la plupart du temps sur un débat.

L
es thèmes abordés sont : le mal être et les conduites à risques à l’adolescence, comment repérer un adolescent qui va mal, quelles attitudes adopter face à un adolescent en souffrance.

Intervention auprès des futurs professionnels

À
la demande des instituts de formation, nous intervenons régulièrement auprès des futurs professionnels du secteur médico-social dans le cadre de leur formation (IREIS, élèves infirmiers, élèves ambulanciers, élèves en classe préparatoire médico-sociale).

L
’objectif est de les sensibiliser à la question du mal-être et des conduites suicidaires :

  • Comment repérer la crise suicidaire ? Savoir reconnaître les signes ?
  • Comment intervenir en cas de crise suicidaire ?
  • Comment évaluer l’urgence ?
  • Où orienter ?